KUNG FU

Kung Fu BIS.PNG

Appellation occidentale, le kung fu est un art martial, de la catégorie des arts externes caractérisé par la pratique du combat. En Chine, les différentes boxes des styles externes sont regroupées sous le nom de Gong Fang qui signifie attaques et défenses. Il était à l’origine une méthode de formation à la fois spirituelle et technique. Il comprend des techniques d'attaques et de défenses utilisant toutes les parties du corps et des techniques de saisies, de clés, de projections et de balayages. Il évolue aujourd'hui, pour partie, vers un sport de combat avec la déclinaison compétitive du sanda.

Il coexiste les styles traditionnels et les styles modernes. Pour les premiers, on répertorie plusieurs centaines de types de boxes, par exemple les styles de la mante religieuse, de l’homme ivre, du dragon, du serpent, du tigre, du singe, de la grue, … Ils sont couramment divisés en styles du sud et du nord. On y trouve également la pratique de nombreuses armes traditionnelles classées en trois catégories : les armes simples, doubles et flexibles. D’autres armes existent, mais sont peu pratiquées de nos jours, elles utilisent des objets usuels comme le tabouret ou la rame.

 

Mon enseignement du Kung fu

 

Dans mon école, j'enseigne principalement les styles traditionnels de Shaolin du nord et du sud, comme par exemple shaolin quan, la boxe du tigre ou du serpent. J'inculque au travers des taolu, la sensation du combat, notamment par la pratique des applications martiales des formes. Cela permet, en outre, de bien comprendre le sens des techniques du taolu. Le travail avec partenaire permet également d’affiner sa vision et d’ajuster la distance, pour progressivement pouvoir augmenter sa vitesse d’exécution et son efficacité.

 

Dans mon cours, j'insiste beaucoup au début sur l'entrainement physique (souplesse, tonicité, renforcement musculaire) et sur les bonnes bases techniques, notamment la justesse des positions.